Humeur

Nous sommes donc dans l'attente de savoir si Le Luisant pourra continuer de fonctionner l'an prochain.

En quelques mots: nous fonctionnons avec un budget artistique qui est financé à 40/45% par la Région ( le fameux P.A.C.T.). Ce P.A.C.T. est porté par une ou des Communautés de Communes - interlocuteur(s) direct de la Région.

Jusqu'à fin 2018, la subvention allouée à ce P.A.C.T. était proportionnelle au budget artistique que présentait chaque membre du P.A.C.T. ( Exemple:  budget artistique global du P.A.C.T. 150.000€ -subvention allouée au P.A.C.T. 60.000€ - budget artistique du Luisant:80 000.€ - subvention allouée au Luisant: 40% de la subvention allouée au P.A.C.T. soit 32 000€-

A partir de 2019, le porteur du P.A.C.T. a décidé de garder 60% de la subvention allouée quelque soit les budgets artistiques: prenons les mêmes chiffres que notre exemple précédent: la subvention allouée au Luisant sera de 30% ( 10% allant à l'autre association participant au P.A.C.T.), soit 18 000€! 

Cela nous obligera à réduire notre programmation à un budget artistique maximum de 45.000€. Soit revenir à une programmation parcellaire, ne pas faire d'actions culturelles vers les scolaires, diminuer le nombre de résidences, supprimer l'Estival du Luisant et ne faire qu'une action de diffusion.

 

L'objectif de notre association n'est pas celui-là!

Notre objectif - depuis le départ - est d'offrir aux habitantes et habitants de ce territoire une vie culturelle permanente en les impliquant de plus en plus dans la responsabilité du droit à la culture et à l'éducation. Pour nous ce sont les signes du redéveloppement de ce territoire rural qui périclite de jour en jour;pour nous ce sont les moyens de renouer les liens entre les habitantes, habitants et le monde 'urbain' qui se développe sans trop regarder d'où il vient!

L'avenir du Luisant ne sera pas une régression, ce ne peut être qu'un développement porté par de plus en plus de citoyens et citoyennes.

L'avenir du Luisant ne peut être lié aux perspectives politiques de nos élus car nous pensons très sincèrement que la culture que nous diffusons n'appartient à personne en particulier, qu'elle n'est pas attachée au temps ni au contexte mais qu'elle est le fruit de notre histoire à toutes et à tous et qu'elle a été, est et sera le rempart à toutes les digressions des vies sociales, religieuses et politiques qui peuvent être proposées.

 

Et donc, nous attendons - après courriers et motion votée en AG à l'unanimité, de savoir si tout cela fait partie du Cahier des Charges du P.A.C.T. de la Région ou si il y a

encore possibilité d'expliquer à notre porteur de P.A.C.T. que ceux-ci ont été créés pour mettre en place des Projets Artistiques et Culturels sur notre Territoire et que dans ce Cahier des Charges de la Région, le budget artistique maximum autorisé pour plus de 10 000 habitants est d'environ 220 000€. Nous n'en sommes qu'à 150 000€!

 

Enfin pour conclure ce billet d'humeur, notons que nous avons été évincé - sans avis ni trompette - du comité de liaison de ce P.A.C.T.: nous ne savons donc plus comment nous allons pouvoir constituer une réelle politique culturelle de territoire.

 

JMC

 

P.J. motion votée à l'unanimité lors de l'AG 2018 de l'Atelier Val d'Aubois

 

MOTION :

L’Atelier Val d’Aubois – par son travail conséquent – est en train de structurer une politique culturelle de territoire en développant la diffusion de spectacles vivants, en organisant un festival annuel, en proposant des spectacles jeune public en direction des écoles communales et des collèges, en mettant en place des actions culturelles auprès de nos publics, en accueillant les compagnies et artistes régionaux et autres en résidence de création. Bref, notre lieu, notre travail permettent des coopérations entre les habitantes et habitants de notre territoire et les artistes qui viennent proposer leurs créations.

Depuis son existence en 2011, en comptant les 3 années de préfiguration, l’Atelier Val d’Aubois a programmé près de 100 spectacles (dont 8 jeune public), accueilli 22 résidences, projeté 30 films par le Ciné de la Vallée (notre ciné-club), réalisé une douzaine  d’actions culturelles, proposé six expositions, réalisé 2 festivals. Environ 7000 spectateurs venant de toutes les communes du Pays Loire Val d’Aubois (28 000 hab.)  et au-delà ont fréquenté notre lieu ou participé à nos actions.

 Le budget artistique 2018 est celui d’une année qui couvre tous ces domaines. C’est un budget ‘mature’ (qui se développe bien). Et son intention est de le reconduire dans les années à venir.

 

L’Atelier Val d’Aubois refuse donc le Cahier des Charges local proposé par les CDC du Pays de Nérondes et des 3 Provinces qui nous empêchera de le faire et demande à la Région les moyens de continuer son projet culturel structurant notre territoire.

 

 

 

Le Luisant

Le Luisant, salle ERP de 115 places:

Ouverture des portes 20h

Séance à 20h30

Tarifs de 6 à 12€

Autour d'un verre après chaque spectacle

Accès facile pour les personnes à mobilité réduite

Réservations recommandées

Généralités

Lieu de diffusion et de résidence artistique

9bis rue de l'église

18150 Germigny l'exempt

0248741601

leluisant18@gmail.com

licences: 1-1077250

 2-1065752 et 3-1065751

 

 

Data administratives

SIREN: 528368251

SIRET: 52836825100013

Catégorie juridique: 9220

APE: 9004Z

Banque: CA Centre Loire

FR76 1480 6180 0070 0812 8530 354

SWIFT: AGRIFRPP848

Association reconnue d'intérêt général

Président: Jean-Marie Chesnais

Chargée du développement. Babeth Slootman

Bureau: Gilles Cornette, Françoise Baudin, René Tourny, Jean Whitehead, Mokhtar El Hariri,René Vazé.

Comité de suivi: Michèle Casteras-Tourny,  Danièle Boone, Sylviane Cornette.

Trésorier du Ciné de la Vallée: René Vazé.

Graphisme des affiches et des pages programme: Solène Chesnais