3 propositions : 3 & 4 février, 11 mars et 23 & 24 mai


Jeudi 3 et vendredi 4 février 2022 - 9 h 30 et 14 h 30

Reportés aux 7 et 8 avril 2022

Le petit Georges - chanson et théâtre d'ombres

présenté par Cholbiz, interprété par BOULE, Richard Destandau et Mathias Anne

Distribution :

BOULE : chansons, narrations,

bruitages

Richard Destandau : théâtre d’ombres

Mathias Anne : théâtre d’ombres _

A partir de 8 ans - Durée : 1 heure

 

Richard et Mathias manipulent, BOULE

joue et chante des chansons originales.

Les thèmes abordés sont ceux qui

guident le destin des hommes : l’enfance,

la liberté, l’amour, l’amitié, mais

aussi la mélancolie, le doute et, tragiquement

la guerre. Tout ce qui construit

le poète Brassens, sa pensée, son

regard sur les hommes et le monde.

 

C’est l’histoire du petit Georges, né le 22 octobre 1921 à Cette (qui deviendra Sète en 1928), de son enfance méditerranéenne à sa rencontre en 1952 avec Jacques Canetti qui lui fera enregistrer son premier disque et rencontrer le succès.

On découvre la jeunesse de Georges Brassens dans une maison où la chanson est omniprésente, puis sa

montée à Paris, le service du travail obligatoire en Allemagne pendant la guerre et la désertion , et

crédits : Richard Destandau et Anne Treutenaere                                                       la « planque » à Paris et les années de dèche.

 

Le parcours d’un enfant, fils de mère italienne qui chante toute la journée des airs napolitains, de tarentelles

et de sardanes.

Le parcours d’un jeune homme fils de maçon qui échappe au déterminisme en partant pour Paris plutôt que de

reprendre le métier de son père.

Le parcours d’un poète en devenir qui traverse son époque en observateur, autodidacte tenace.

L’univers graphique de Richard Destandau et son théâtre d’ombres habite la scène en créant des tableaux

vivants dans l’alternance de scènes narratives et de chansons.

Le spectateur plonge dans des ambiances poétiques et fortes qui recréent de façon originale et doucement

spectaculaire les lieux et situations évoquées.

Le théâtre d’ombre illustre des chansons de Georges et des chansons originales. En retour, les ambiances sonores et des airs de Georges accompagnent des scènes de théâtre d’ombre...

 

www.facebook.com/LePetitGeorges

 

Réservations ouvertes pour le jeudi 3 février et vendredi 4 février  9 h 30  - autres séances : complet

Tarif :4 € par élève - transport offert

 

 


Vendredi 11 mars 2022 - 9 h 30 et 14 h 30

Haïkus numériques

par la Compagnie Petite Nature - théâtre numérique d'objets et de machines, poèmes sonores et visuels

tout public à partir de 8 ans - durée : 1 heure

Ale : conception, écriture, vidéo, lumière

installations visuelles et numériques

Sim : composition, écriture, sax musique assistée par ordinateur, machines, voix

Bam : dessins et animations

conception scénographie et / ou technique :

Benjamin Cadon, Nicolas Franchot

Luca Murgolo & Gian Paolo Vuillermin

 

 

 

 

« Ale, artiste visuel, et Simon, musicien multi-instrumentiste, ont décidé de créer une série de performances musicales et visuelles très courtes, inspirées de la poésie japonaise, qui s'articulent autour d'objets et de sons du quotidien, une petite expérience technologique à la fois douce, drôle et assurément poétique. »

 

Haïkus numériques naît de la rencontre entre

1 musicien et 1 artiste visuel.

Après 2 collaborations (Homme Machine, Petit Faucheux de Tours, 201 et Volga, Scène Nationale d'Orléans, 2017)

Ale et Simon décident d'approfondir les liens d'amitié entre leurs ordinateurs.

Les 2 artistes sont au plateau, et gèrent tout par leurs ordinateurs inter-connectés.

Les objets du quotidien sont célébrés en 11 haïkus (poèmes en trois vers, souvent une seule phrase

découpée en 3 moments).

Cela donne vie à une pièce entre musique, théâtre d’objets et art numérique.

Une sorte de théâtre de marionnettes du XXI siècle.

A la façon d'un haïku, les performances sont poétiques, incisives, drôles.

Musique et image se construisent ainsi dans un dialogue permanent et actif, sans s’illustrer l’une l’autre,

mais en formant une seule entité.

 

Tarif : 4 € par élève

Transport offert

 

DISPONIBLE le jeudi 10 mars sur réservation : leluisant18 @ gmail.com

Micro Haïkus Numériques / atelier pédagogique / action culturelle 9-99 ans

conception : ALE

développement : JO & ALE

conception musicale : SIM

intervenants (en alternance 2 par 2) : ADRIEN, SIM, JO, HÉLIXE, ALE

les tablettes peuvent être fournies

demandes : un endroit calme,

tables et chaises pour les participants (cf fiche tech)

 

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

✔ L’écriture de poèmes. Le haïku, par sa simplicité (apparente)

permet une expression libre et une réflexion littéraire qui

touchent à des sphères profondes de l’intimité. Sous couvert

d’un monde technologique, notre expérience nous a

confrontés à un espace poétique chez les participants de tout

âge surprenant et extrêmement touchant.

✔ Programmation : tout en utilisant des outils et des logiciels

spécifiques, les participants sont confrontés à la

programmation d’événements simples (allumage d’une

lumière, déclenchement de sons, mouvements de moteurs)

par le biais de la création artistique.

✔ Art numérique : initiation à la création d’oeuvres dirigées par

ordinateur. Les participants sont confrontés aux prémices de

la programmation pour la scène.

✔ MAO, musique assistée par ordinateur : comment faire les

premiers pas dans la composition musicale informatique.


lundi 23 et mardi 24 mai 2022 - 9 h 30 et 14 h 30

Ouatou

spectacle pour une comédienne, un musicien-comédien, de la ouate et une bobine de fil par la Compagnie NOT'compagnie

de 1 à  5 ans - durée : 35 minutes

avec Nathalie Van Cappel & Ruben

Mise en scène : J.P. Lucas Rubio

Scénographie : Nicolas Simonin

Plasticienne : Anne Bothuon

Lumières : Marlène Chaboche

 

Il s’agit de jouer avec le processus de fabrication d’un personnage. A chaque étape de fabrication il basculera dans un monde imaginaire où l’on expérimente une matière, ouate, fil, tissus… où l’on se perd, change d’échelle, erre dans des univers : transparence, vol, dédoublement, multiplicité, grand, petit etc…

Avec un minimum de paroles et par des distorsions, rétractations, étirements, changements d’échelle, la matière révélera ce personnage, qui inventera son monde à lui.

Il découvrira sa propre image, rencontrera celle de l’autre en inventant un doudou, se fera peur, se fera du bien, se démultipliera... se métamorphosera et grandira.

Ce jeu d’expérimentation et de métamorphoses est un parcours initiatique et de découverte vers l’accomplissement de soi. Le devenir de l’être humain.

 

La matière et le jeu

Dans ce spectacle nous allons explorer la matière sous toutes ses coutures, la sensation qu’elle procure, le son qu’elle produit, la forme, le contact, l’émotion ressentie.

La ouate, matériau doux, cotonneux, dont on ne pourrait se passer pour donner aux doudous leur moelleux ou aux oreillers leur mollesse délicieuse.. Ne dit-on pas que les nuages semblent être comme du coton ou de la ouate ?

Il nous est tous arrivé un jour de nous allonger pour y deviner des formes, ours, lapins, monstres ou licornes...

Le fil, pour dessiner, lier et relier mais aussi délimiter et contenir des formes...

Le tissu, pour s’envelopper, s’arrêter et rebondir.

Au coeur de la matière, la notion d’infini nous absorbera...

En allant dans l’infiniment petit nous trouverons une pulsation... la pulsation du coeur ?

Dans le jeu, l’enfant décide de ce qu’est la réalité. La construction de l’enfant n’a pas de logique, pas de raison. Sa construction est guidée par l’affectif et le sensible. Ce qui fait le jeu, c’est le processus, non le résultat.

Ce processus c’est le fantasme, le fruit de l’imaginaire de l’enfant.

Les acteurs/manipulateurs deviennent les outils de cet imaginaire. Ils sont tantôt dans l’univers créé, tantôt

créateurs de ce rêve.

 

Tarif : 4 € par élève

Transport offert

Réservations pour le lundi 14 h 30 et le mardi 9 h 30 et 14 h 30 ouvertes