vendredi 1° Octobre 2021

Les pompiers

 Actions jeunes publics Les Pompiers

En résidence au Luisant du 25 au 30 septembre

Intervention au collège Julien Dumas de Nérondes le vendredi 1° octobre 2021

  

Le Luisant et le Capsul Collectif s’associent afin de proposer deux jours d’actions de sensibilisation artistique et culturelle du groupe Les Pompiers auprès de collégiens et des élèves d’une école élémentaire durant le mois d’avril 2021.

Le Luisant est une ancienne grange située à Germigny-l’Exempt (18) devenu une salle de spectacle pluridisciplinaire accueillant des concerts, des représentations théâtrales ou encore des conférences,  ainsi que des expositions, tout en portant une attention particulière aux actions culturelles.

Le lieu s’associe au Capsul Collectif, collectif de musiciens et techniciens, basé à Tours principalement actif dans les champs de la production musicale et assidument engagé auprès des publics sur les questions d’accès aux œuvres et aux pratiques. Ces prises de position se traduisent par la mise en oeuvre d’un programme permanent de médiation dans les quartiers de Tours Nord ou encore par la tenue d’ateliers de pratique musicale auprès d’enfants au coeur d’un quartier populaire de Tours (Rochepinard).

            Le Luisant et le Capsul Collectif, travaillent  depuis 2017 dans la mise en œuvre de concerts et d’actions de sensibilisation à destination des publics. La rencontre entre le groupe Les Pompiers, membre du Capsul Collectif, et le Luisant a eu lieu en septembre 2020 avec une représentation du groupe dans le cadre du programme Joue-La-Collectif, associant trois collectifs de musiciens de la région Centre et le Petit Faucheux, afin de proposer des concerts et des actions en milieu rural.

            Les Pompiers seront en résidence durant trois jours au Luisant, du 5 au 7 avril afin de travailler et de préparer les actions à destination du jeune public qui auront lieu les 8 et 9 avril 2021. Composée de cinq membres, la formation associent jazz, improvisation et transe à une mise en scène marquée par la profession de pompiers, allant de leur tenue de scène aux clins d’oeil égrainés au fil des morceaux donnant lieu à une musique flamboyante, libre et urgente, propice à la danse.

Les deux interventions au cours du mois d’avril 2021 seront à destination des collégiens ainsi que des élèves d’une école élémentaire et prendront la forme de ces deux formats d’action de sensibilisation :

•    Un parcours d’écoute : Les Pompiers proposeront un parcours d’écoute où seront présentés 

leurs influences musicales et la manière donc celles-ci inspirent et influencent leurs propres processus de création.

•    Un concert commenté : Les Pompiers feront découvrir lors de ce concert commenté les

différents instruments des membres du groupe et leurs rôles dans l’interprétation de la musique. Le traitement du rapport à l’improvisation sera aussi abordé auprès du public.


Mardi 12 octobre 2021 -9 h 30 et 14 h 30

La mécanique du vent - par la Cie un château en Espagne

CIE UN CHÂTEAU EN ESPAGNE

LA MÉCANIQUE DU VENT

POÈME MÉCANIQUE MUSICAL ET THÉÂTRAL I À VOIR EN FAMILLE

Durée 35 minutes + espaces d’exploration ludique avant et après le spectacle

A partir de 2 ans

Dans un décor entre fête foraine et cirque, des ventilateurs, des mécanismes et des objets

créent un jeu poétique et aérien sur ce qui nous retient et ce qui nous pousse. Céline

Schnepf poursuit son travail d’invention à l’attention des tout-petits, en explorant tous les

possibles du « grandir en plein vent ».

Jeanne est assise et elle attend le vent. Comme ça, juste pour voir. Voir où il va, voir où il

mène. Se laisser bousculer. Qu’est-ce qui bouge en nous quand on est déplacé par le vent ?

Qu’est-ce qu’on laisse derrière nous ? Est-ce que tout cela peut se chanter ? Entre émotion

et plaisir de la découverte, se laisser porter, lâcher nos terres premières pour s’offrir aux

vents et voir ce qu’il adviendra...

Entre texte, images, matière, musique et objets scénographiques, La Mécanique du Vent

tisse un lien minutieux entre les éléments, afin de trouver l’endroit où le langage peut

prendre plusieurs routes au même moment, où le texte peut s’adresser à certains de

manière organique et à d’autres de manière symbolique pour affirmer pleinement cette

double adresse à l’enfant et à l’adulte.

Un spectacle sensible et aérien pour les explorateurs en herbe.

Mise en scène et écriture : Céline Schnepf | Création musicale : Frédéric Aubry | Création

sonore : Julien Woittequand | Création lumières, mécaniques et régie générale : Jérôme

Dahl| Interprètes : Lilia Abaoub, Frédéric Aubry |Régie : Maxence Andrianoff

LA MÉCANIQUE DU VENT

Coproduction : Le Merlan, Scène Nationale de Marseille | Résidences de création Les


jeudi 21 octobre 2021 - 09 h 30 et 14 h 30

Le génie de Bricolo - ciné-concert

De la musique originale jouée en direct sur des films muets (années 20) burlesque et surréaliste

de Charley Bowers  (dit Bricolo, 1889-1946)

 Programme jeune public:     50min.

 Ciné-Concert

Franck Passelaigue : Compositions, Guitare électrique

Léa Lachat : Accordéon, Orgue électrique

Bruno Bertrand :  Batterie

 

 

 

 

 

 

 

Le Génie de Bricolo, c’est l’histoire de trois musiciens qui redécouvrent un grand artiste du cinéma muet, Charley Bowers (dit Bricolo) .

À l’initiative de Franck Passelaigue, ils décident de « mettre en musique » les aventures de Bricolo, un inventeur loufoque aux idées frappadingues. Nous vous proposons d’embarquer pour un voyage imaginaire au cœur du burlesque/absurde, du surréalisme et du fantastique.

 Découvrez  comment ce génie bricoleur se met en tête de créer une machine abracadabrante, 

des œufs incassables ou encore des greffes de chats teignes . 

 

 "La création de musiques originales réhabilite et éclaire le cinéma muet de façon nouvelle et permet aux jeunes générations de découvrir l’étonnante modernité de cette période cinématographique. Continuellement émerveillé et joyeux devant ce cinéaste et acteur frappadingue j’ai imaginé un nouveau commentaire musical pour (Co) exister avec ces films burlesques, irrévérencieux et surréalistes" 

 Franck Passelaigue

 

                                                                                                                              

 Né à Cresco dans l’Iowa d’une comtesse française et d’un médecin irlandais, Charley Bowers aurait été enlevé par un directeur de cirque, avant d’être retrouvé par un oncle. Il passe une partie de sa jeunesse sous un chapiteau, notamment comme funambule, jockey, cowboy ou dresseur de chevaux. Il se tourna ensuite vers le théâtre après à une blessure. Il sera aussi bien comédien, régisseur que créateur de costumes ou de décors, avant de devenir caricaturiste de presse où ses dessins seront publiés huit années durant.

Il accomplit alors en un quart de siècle un parcours étonnant. Producteur de dessins animés de 1915 à 1921 (transposition animée des BD de Pim/Pam/Poum ), il réalisa et joua dans les années 20 une douzaine de courts métrages créatif mêlant les techniques d’animation d’objet à des prises de vue réelle Il est le seul burlesque américain des années 20 à faire des marionnettes (objet emblématique du double) et des machines automates la pierre angulaire de ses gags. Une imagination débordante qui sera louée par les surréalistes.

 Bowers fut redécouvert presque par hasard en 1976, affublé en France du sobriquet de Bricolo. Si Bricolo est moins connu que d'autres stars du cinéma burlesque (Charlie Chaplin, Buster Keaton, Harold Lloyd), ses films n'en sont pas moins originaux, drôles et poétiques. André Breton classa l’œuvre de Bricolo dans ses films préférés des années 20. Court moment de gloire critique pour cet incroyable artiste qui finira sa carrière totalement oubliée en 1946 avant que la Cinémathèque de Toulouse puis Lobster Films ne rendent enfin justice à ce brillant cinéaste 50 ans plus tard.

 Bricolo ressemble quelque peu à Buster Keaton pour l'approche physique des personnages. Comme ce dernier, il est un technicien de l’image là où Charlie Chaplin était celui de l'émotion. Il y a bien sûr de la tendresse chez Bowers mais c'est d’abord l’image même, la technique cinématographique qui est source de gags et non seulement une situation ou un événement particulier. En cela il est aussi un héritier de George Méliès. 


Mardi 9 novembre 2021 - 09 h 30 et 14 h 30

Petit mi-grand par Aurachrome théâtre


Mardi 16 novembre 2021 - 09 h 30 et 14 h 30

A round is a round par le Théâtre des Vallées


Jeudi 2 et vendredi 3 décembre 2021 - 09 h 30 et 14 h 30

En attendant coco - par la Cie du loup qui zozotte